top of page

Hypnose, grossesse et ... émotions !

Devenir parent, être parent, avoir le projet de devenir parent ou au contraire de ne pas l'être....

Toutes ces thématiques sont particulièrement complexes et en particulier à notre époque.


Entre variation hormonale, horloge biologique, fatigue (voire épuisement) ou difficultés à trouver un partenaire motivé par un projet d'enfant, injonctions familiales et sociétales, anxiété par rapport au monde actuel, carrières professionnelles, contexte économique et environnemental, etc .. le moins qu'on puisse dire, voir et sentir : un sacré cocktail molotov d'émotions difficiles à gérer, pas de celles qui font du bien ...



En quoi l'hypnose peut-elle aider à gérer les émotions liées à la grossesse et à la parentalité ?


En hypnose tout part de vous et non d'une démarche protocolaire :

- Tout est fait sur mesure.


- Le choix des outils hypnotiques utilisés ne dépend pas d'un diagnostic, mais de qui vous êtes, et ce que vous voulez.


- Un travail sur les émotions en hypnose s'adresse donc aussi bien aux futurs papas, mamans, grands-parents, amis, qu'à la femme ayant un projet d'enfant, la femme enceinte, ou en post-partum (également appelé 4e trimestre de grossesse).

L'hypnose c'est avant tout de 'l'écoute' aussi bien de la part du praticien en hypnose que de vous à vous ...

La troisième étape permet de réparer, de ranger de replacer :

Travailler en hypnose à un niveau identitaire et adaptatif :

Quelques pistes concrètes en hypnose pour la régulation des émotions autour de la parentalité :


Cette partie assez 'technique s'adresse aux personnes qui ont envie d'en savoir plus, ou qui ont juste besoin de comprendre 'comment on fait' ainsi qu'aux praticiens en hypnose.


Lors de la première séance :


Vous m'expliquez votre situation, ses conséquences, vos besoins les plus pressants et ensemble nous définissons une direction à donner au travail sous hypnose.

Ensuite les pistes sont nombreuses, mais toujours en lien avec vos besoins.

Ensemble, nous construisons des chemins pour vous aider à sortir du tunnel


Quelques voies possibles :


Un des critères primordiaux à garder en tête est d'orienter les suggestions hypnotiques vers les solutions.

Renforcer les ressources, le sentiment de compétence :

Stimulation de l'imagination (protocole de Rossi), ancrages de ressources, apprentissage de l'auto-hypnose, lieu ressource, cohérence cardiaque etc...

Aider la récupération :

Travailler sur la ligne du temps :

Travailler sur l'alignement entre les différentes parties qui me constituent : identité, valeurs, croyances, etc ... . Comment s'aligner dans un contexte de changements ???

Travailler sur l'acceptation, du corps ou d'une situation :

Travail sur le lien au bébé :

En travaillant sur mes émotions du passé : mes traumatismes, mes deuils ... Mais aussi pour se remettre d'un accouchement difficile, d'un deuil périnatal (article spécifique à venir sur le sujet).

L'hypnose m'aide à mieux vivre mes émotions :

Parfois des tâches vous seront demandées pour renforcer les effets entre les séances :

Quelles sont les limites de l'hypnose dans la régulation des émotions liées à la parentalité ?

L'hypnose requiert un lien de confiance entre le thérapeute et vous :

Ce n'est pas parce que ça n’a pas fonctionné un jour précis, avec un.e hypnothérapeute donné.e que l'hypnose ne 'marche pas avec vous'. L'état d'hypnose s'apprend, et la confiance se gagne.

L'hypnose ne sera pas efficace sans investissement sincère du sujet dans le processus :

Venir me consulter ne remplace en aucun cas un suivi par des professionnels de santé en particulier une sage-femme et un gynécologue.

Lien sur l'utilisation de l'hypnose en vue de l'accouchement.

Comments


bottom of page