top of page

L'hypnose face aux toxicomanies diverses (cannabis, cocaïne, médicaments, drogues) ?

La toxicomanie se définit comme la consommation excessive d’une substance qui peut s’apparenter à une drogue. Si l'on considère qu'une drogue est une substance ayant le pouvoir d’altérer l'activité neuronale , nous avons probablement tous consommés des drogues, ne serait-ce que des médicaments. A titre d'exemple : anti-douleurs, glucocorticoïdes, etc...

 


Qu'est-ce que la toxicomanie ?

Etre toxicomane signifie :

  • Avoir une consommation abusive d'un produit (drogues dures, douces, médicaments, etc.)

  • Ou avoir une dépendance psychologique à un produit.

  • Ou avoir une dépendance physiologique à cette substance.

  • Les symptômes du manque peuvent être multiples: sueurs, insomnies, vomissements, maux de tête, etc...

Est-il possible d'arrêter la drogue ou une addiction aux médicaments avec l'hypnose ?

Quelles sont les limites de l'hypnose pour se sevrer d'une addiction ?

Pourquoi l'hypnose est elle une aide efficace pour arrêter la drogue ?

Comment fonctionne un suivi thérapeutique en hypnose dans le cadre d'une addiction aux médicaments ou aux drogues ?



Classification des différents types de drogues en fonction de leurs principaux effets :

Stimulants

Augmentation de l’activité du système nerveux central

Dépresseurs (= ralentissent) l’activité du système nerveux central

Hallucinogènes ou perturbateurs

​Provoquent souvent dépendance, et

à long terme : dépressions graves et paranoïa.

Donnent un sentiment de confiance, plus de vivacité d’esprit et de l’énergie

​Provoquent souvent une dépendance physique, de fortes doses peuvent avoir de graves suites (ex. dépression respiratoire)

Causent généralement une altération du jugement de la coordination et deléquilibre

​Modifient la perception de la réalité

Changent la perception des sens (hallucinations auditives et visuelles)

Peuvent affecter la personnalité du consommateur à long terme

(angoisses, phobies, dépressions)

​Stimulants mineurs: café et tabac (nicotine)

Stimulants majeurs

Cocaïne

Ecstasy,

Amphétamines

​Alcool,

tranquillisants, anxiolytiques (benzodiazépines)

- les barbituriques (hypnotiques)

- les analgésiques (morphine, opiacés, héroine),

- les neuroleptiques

​LSD,

Mescaline, kétamine

Cannabis

Champignons hallucinogènes

Solvants( ether/colle), Anesthésiques volatils






Comments


bottom of page